vidatI immo : 0783841526

Un hôtel particulier du XVIIe siècle à vendre

Un hôtel particulier du XVIIe siècle à vendre

L’Hôtel Voysin a été construit vers 1640, en plein âge d’or du Marais, lorsque cette portion de la rue Saint-Louis-au-Marais (ancien nom de la rue de Turenne) est lotie, suite à la construction de la Place Royale (l’actuelle Place des Vosges).

L’origine de sa construction est encore incertaine, mais si la coutume veut qu’un hôtel tire son nom d’un illustre occupant, la personnalité de Daniel Voysin de la Noiray (1655-1717) peut lui être attribuée : personnage politique de premier plan, il fut Secrétaire d’Etat à la Guerre sous Louis XIV puis Chancelier de France sous Louis XV.

Entre cour et jardin L’Hôtel Voysin est assez typique des hôtels particuliers de l’époque. Le corps de logis principal est encadré par une cour pavée sur la face avant et un jardin sur la face arrière. La cour, mise en valeur par la façade du corps principal et celles des deux corps de communs latéraux symétriques, est accessible depuis la rue par un « bâtiment porche ». Le grand jardin privé à l’arrière est bordé latéralement par un corps de logis secondaire ou galerie, longeant le mur gauche.

Au XVIII e siècle, l’Hôtel Voysin est remanié et mis au goût du jour. Les façades sont harmonisées dans le style épuré du siècle des Lumières. Les ravalements retaillent les modénatures trop marquées pour offrir une architecture plus sobre.

Des refends apparaissent sur les façades et un niveau d’attique couronne l’ensemble des bâtiments. Le rez-de-chaussée et l’étage noble sont divisés pour y aménager des appartements plus confortables.

Durant tout le XVIII e siècle, l’Hôtel Voysin fut la résidence de grands personnages de l’Etat.Son dernier habitant aristocrate fut le Marquis Jourdan de Launay, gouverneur de la Bastille et première victime de la Révolution Française au soir du 14 juillet 1789.

image001

Plan rez-de-chaussée

plan RDC

Plan 1er Etage

p1E

Plan 2éme Etage

P2E

Plan 3éme Etage

P3E

Plan 4 éme Etage

P4E

Laisser un commentaire