vidatI immo : 0783841526

Le Maroc : une baisse des ventes dans l’immobilier

Ces dernières décennies, les français se tournent de plus en plus vers le marché immobilier étranger. Parmi les destinations de proximité pour l’achat d’une résidence secondaire, figure en bonne place le Maroc. Ce pays s’est ouvert progressivement aux acquéreurs étrangers. Comme en France, le budget dépend de la localisation et du standing du bien immobilier. Avec moins de 100.000 euros, il est possible de devenir propriétaire d’une résidence senior au Maroc.

Il faut noter aussi qu’acheter une résidence secondaire au Maroc n’a pas que des avantages fiscaux. Il y a bien entendu des avantages naturels car le Maroc pour les vacances c’est bien. Bénéficiez d’une qualité de vie et d’un climat exceptionnel .C’est donc une destination idéale pour profiter des belles plages et piscines. Et si la nostalgie du pays se fait sentir, la France n’est qu’à quelques heures de vol.

La principale raison des investisseurs immobiliers français pour des marchés comme le Maroc reste le coût élevé de l’immobilier en France. En effet, pour le français moyen cela dévient quasiment inaccessible d’acquérir un bien immobilier avec la crise économique et surtout face à la concurrence d’une élite fortunée ou des européens ayant un pouvoir d’achat beaucoup plus important.

Mais à cause de la crise financière mondiale, la Maroc a connu une baisse des ventes dans le secteur de l’immobilier.
Le prix  de l’immobilier  a en effet globalement baissé de 3,3 % lors des trois premiers mois de l’année par rapport au quatrième trimestre 2010. Les prix des appartements ont diminué de 3,6 % tandis que ceux des maisons baissaient de 2,9 % lors de la période. La plus forte baisse est toutefois celle des villas, qui a atteint – 6 %. En glissement annuel, les prix de vente des appartements ont baissé de 3,2 % et ceux des villas de 5,3 %. Les prix des maisons ont en revanche progressé de 0,7 % en rythme annuel

Laisser un commentaire