vidatI immo : 0783841526

Maison du Pays basque

Maison du Pays basque

La maison basque utilise la pierre pour toute sa construction, sauf en façade, au-dessus du rez-de-chaussée, où une épaisse corniche moulurée et soutenue par de nombreuses consoles supporte des pans de bois.

L’intervalle entre les poutres verticales est rempli de briques recouvertes du même mortier blanc que les murs de pierre. Les poutres horizontales, beaucoup moins nombreuses, forment avec les poutres verticales un dessin de rectangles très allongés. Il n’y a ni pièces obliques ni croisillons. Les pans de bois sont peints en rouge sombre ou en vert.

Elle a généralement deux pentes, faibles et très longues qui, même lorsqu’il s’agit de fermes, couvrent d’un seul mouvement symétrique l’ensemble du bâtiment. Il arrive qu’un côté soit plus long que l’autre mais cette dissymétrie est due à des adjonctions de constructions annexes (hangars, resserres, etc.).

La couverture est en tuiles creuses superposées. La toiture, très fortement en saillie de tous les côtés, sauf parfois sur la façade postérieure, est soutenue par de longues poutres en consoles moulurées et chantournées, quelquefois renforcées par une console identique et plus petite placée sous la grande.

Les souches de cheminées sont très simples et peu importantes, enduites au mortier et protégées par quelques tuiles creuses placées en V renversé.

Les lucarnes sont très rares, sauf dans la Soule.

Elles sont presque toutes situées sur la façade principale. La porte est haute, parfois surmontée d’un cintre qui est prétexte, surtout dans les petites villes et les villages. À de nombreux effets décoratifs comme par exemple des pierres alternées sombres et claires, inscriptions, emblèmes, armoiries, enz..

Les fenêtres témoignent d’un goût assez rigoureux pour la symétrie et l’équilibre de l’ensemble de la façade. Elles sont toujours assez hautes mais on trouve aussi bien des fenêtres larges que des fenêtres étroites.

Dans les maisons anciennes, il arrive que les linteaux soient sobrement décorés.

Laisser un commentaire