vidatI immo : 0783841526

Le prix de l’immobilier en Belgique

Les prix de l’immobilier belge : tendances générales

La tendance des prix immobiliers est globalement à la hausse en Belgique, toutes régions confondues, depuis fin 2009. Après une augmentation des prix de l’immobilier résidentiel de 4,5% en 2010, les prix ont accusé un léger tassement en 2011, mais semblent repartis à la hausse depuis la décembre dernier.

Les différences selon les villes et les régions sont cependant importantes. Examinons par conséquent la situation immobilière un peu plus en détail.

Aperçu des prix au m²

Le prix du m² dans un appartement est nettement supérieur à celui d’une maison : 2400 euros au m² fin 2011, contre 1700 euros pour une maison. Cette différence s’explique principalement par l’attrait des villes. A Bruxelles, le prix du m² en appartement se situe juste au-dessus de la moyenne nationale, puisqu’il faut compter environ 2450 euros du m². Les maisons coûtent presque aussi cher, étant donné la rareté de ce type de bien dans la capitale et ses environs immédiats (2350 euros au m²).

On trouve ainsi une maison de taille moyenne en périphérie de Bruxelles entre 235 000 et 290 000 euros dans des communes comme Molenbeek ou Berchem ; dans des zones plus convoitées, par contre, les prix peuvent atteindre les 500 000 euros (Woluwe ou Uccle).

Pays wallon et pays flamand

Si l’on considère les régions dans leur ensemble, il y a peu de différence de prix entre le pays wallon et le pays flamand. Mais là encore, ces moyennes ne rendent que mal compte des différences locales. Ainsi, la région la plus chère est celle de Bruges et les Flandres occidentales, avec les prix au m² les plus élevés du pays.

A l’inverse, on trouve à se loger à Liège pour moins de 1300 euros du m² dans une maison et moins de 1700 en appartement. Les prix du Hainaut sont encore un peu plus bas : 1200 euros dans une maison, 1600 en appartement.

Le prix de l’immobilier en Belgique

Laisser un commentaire