vidatI immo : 0783841526

L’assurance décès invalidité

Un crédit n’est pas accordé parce qu’il est assorti d’une bonne garantie, mais parce que la capacité de remboursement de l’emprunteur n’est pas affectée par son endettement. Cette assurance de crédit immobilier recouvre en fait trois types de garanties : une assurance  » décès « , une assurance  » invalidité permanente et absolue  » et une assurance  » incapacité temporaire de travail « .

Tout d’abord l’assurance décès invalidité est une assurance de crédit immobilier à part entière dont les caractéristiques principales à retenir sont : le coût de cette assurance de crédit, sa tarification, les franchises ainsi que les délais de carence appliqués; et ce pour une ou plusieurs têtes. Les garanties couvertes par cette assurance de crédit immobilier diffèrent en fonction risque couvert : assurance décès, garantie absolue et définitive, garantie incapacité de travail.

Le contrat d’assurance de crédit immobilier permet de cumuler l’assurance décès invalidité à partir du moment où elle assure plusieurs têtes : lorsque l’emprunteur est un couple, la garantie peut être ou non répartie entre les deux membres du couple.

Contrairement à l’assurance décès qui intervient en capital, l’assurance chômage se substitue partiellement à l’emprunteur pour régler au prêteur tout ou partie de la mensualité pendant une période de chômage grâce à cette assurance de crédit immobilier.

Tous les établissements de prêt proposent à leurs emprunteurs une assurance chômage facultative qui vient en complément de l’assurance décès-invalidité, quasi obligatoire pour les prêts immobiliers. L’assurance chômage est une assurance de crédit immobilier à part entière dont les caractéristiques principales à retenir sont : le coût de cette assurance de crédit, sa tarification, les franchises ainsi que les délais de carence appliqués.

Tous les établissements proposant une assurance de crédit immobilier « chômage » imposent une limite de durée d’indemnisation par période de chômage : cette limite varie de six à trente mois selon les établissements, tout comme les montants d’indemnisation ainsi que les conditions d’attribution. Si vous contractez une assurance de crédit immobilier, il est fort probable que vous ayez un certain nombre de garanties supplémentaires incluses dans votre contrat, telles que : prise en compte des reprises d’emploi en CDD, l’aide à la recherche d’emploi ou encore le choix du montant de l’indemnité.

La banque propose généralement dans son prêt immobilier un contrat d’assurance lié avec un autre organisme (type CNP). Le fait de prendre le contrat d’assurance de crédit immobilier chez la banque prêteuse n’est pas une obligation légale. L’emprunteur a toute liberté pour choisir un autre organisme, ce qui peut lui permettre de réaliser des économies substantielles.

Laisser un commentaire