vidatI immo : 0783841526

L’immobilier à Paris

L’année 2010 se termine et plusieurs tendances d’évolution pour le marché immobilier en 2011. Si vous avez un projet d’achat, de vente ou de nouvelle location d’appartement ou de maisons, voici tout ce que vous devez savoir pour bien gérer votre projet immobilier en 2011 : évolution des prix, des taux, des aides au financement, des programmes de défiscalisation, des obligations, etc.

Dans nos prévisions pour l’immobilier, nous avons analysé différents critères qui devaient orienter les prix de maisons et des appartements à la baisse sur l’ensemble de la France. Et pourtant, malgré un contexte économique très difficile et des perspectives d’avenir peu reluisantes, les prix de l’immobilier en France ont en moyenne, augmenté. L’augmentation des prix est même très importante à Paris et dans les grandes villes françaises. Mais cette progression n’est pas homogène et il n’est possible que d’en dégager des tendances globales d’évolution pour le marché immobilier dans sa globalité.C’est donc avec plus de mesure que nous avons dressé quelques prévisions et tendances sur les prix de l’immobilier en 2011.

Si différents facteurs, comme la hausse des taux que nous aborderont ci-dessous, risquent d’influencer une nouvelle fois les prix vers le bas.
Rien n’écarte pour autant une poursuite du mouvement d’augmentation actuelle. En effet, si les taux restent relativement attractifs et que la peur de l’avenir pousse toujours vers l’achat immobilier, il est possible que la hausse des prix actuelle dure encore quelques mois en 2011.
Les transactions immobilières en France en janvier 2011 se sont stabilisées, phénomène saisonnier classique. Pour les transactions dans l’ancien* le niveau se repli à 48,2 milliards € (cumul sur 3 mois novembre-janvier). Pour les b[logements neufs**, le total des inscriptions aux hypothèques touche 11,1 milliards €.

Par conséquent, les tendances actuelles sont tout à fait conformes à celles observées depuis plusieurs mois : le marché de l’immobilier en France n’est plus sur une phase de très forte reprise, mais il reste vigoureux et ne montre aucun signe clair d’affaiblissement.

Laisser un commentaire