vidatI immo : 0783841526

Investir dans les monuments historiques

Avant d’investir dans un monument historique, il est important de savoir quels sont les avantages et les inconvénients de ce genre d’investissement. Les privilèges de posséder un monument historique sont nombreux. On peut citer, entre autres, le fait d’avoir un immobilier pas comme les autres, sans compter les avantages fiscaux que l’Etat propose. Ces avantages visent à encourager les gens à investir dans ce domaine. Différentes aides et subventions sont fournies pour les restaurations, les réparations et l’entretien d’un monument historique. Ces remboursements peuvent aller jusqu’à 100% des sommes versées dans les travaux.

monument historique

Défiscalisation pour les monuments historiques

Etant donné que l’Etat n’arrive pas à subvenir à toutes les rénovations des monuments historiques, les investisseurs économiques ont pris le relais. De nouvelles lois ont alors été mises en vigueur pour pousser les investisseurs dans cette voie. Ces lois permettent à tout investisseur de déduire leurs impôts dans les travaux de restaurations de ces biens de prestiges. Ainsi, pour profiter de ces avantages, il est conseillé d’investir dans les monuments historiques. L’avantage fiscal n’est pas le seul avantage offert. Il y aussi la possibilité de louer l’immeuble après les travaux. Des lois régissent ce genre de location, alors, pour les propriétaires qui désirent mettre leur propriété en location, la loi stipule qu’elle ne doit pas excéder les 3 ans.

Les monuments historiques et ses avantages fiscaux

Bénéfique pour les investisseurs par rapport à d’autres achats immobiliers, les règles régissant la défiscalisation des monuments historiques sont simples. La loi Monuments Historiques stipule qu’il est possible au propriétaire de déduire le déficit foncier sur le revenu global. Parmi cela, on compte les intérêts et les frais accessoires d’emprunt. Une déduction possible de la totalité des sommes investies dans les travaux de restauration peut également faire partie de ces avantages. Cette loi permet donc de diminuer l’impôt et de constituer en même temps un patrimoine. La loi Monuments Historiques permet également d’exonérer les frais de succession. Un accord avec le Ministère de la Culture est toutefois exigé. Comme toute possession d’immobilier à Paris, investir dans les monuments historiques offre certains privilèges. Mis à part le côté fiscal, ces investissements permettent d’avoir une propriété rare et unique.

Les droits et les devoirs que les investissements en monuments historiques incombent

L’achat immobilier à Paris, notamment les placements dans les monuments historiques exige des obligations. Il faut respecter ces conditions pour bénéficier d’une réduction d’impôt. Tout d’abord, il est indispensable que le bien soit classé monument historique ou du moins inscrit parmi l’ISMH ou Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Les travaux de restauration doivent se faire dans le respect de l’originalité du site. Ils devront être supervisés par des architectes des Bâtiments de France. Ces travaux doivent également avoir reçu une autorisation spéciale de l’utilité publique. Il n’y a pas d’obligation de location, le propriétaire peut occuper le bien. Le propriétaire ne peut vendre son bien dans un délai de 15 ans suivant la date de l’acquisition.

Laisser un commentaire