vidatI immo : 0783841526

Immobiliers : vidati.fr

Immobiliers : vidati.fr

Vidati immo vous propose un grand choix de logements, dans nos programmes immobiliers neufs ou ancien.

Retrouvez tous nos biens immobiliers pour votre projet d’achat d’appartement ou maison.

Nos résidences sont réputées pour la qualité de leurs prestations : parc paysage arboré, piscine, gardien régisseur, parking, vidéo surveillance, alarme individuelle, cuisine et salle de bains équipées… (Selon descriptif pour chaque résidence).

Nos conseillers vous aident dans votre recherche, montent pour vous le dossier de financement, vous accompagnent tout au long de l’acte d’achat.

D’abord, pour apprécier cette question, il faut se souvenir que plus de 95% des logements vendus le sont par des ménages eux-mêmes. Si les prix sont élevés, c’est parce que les ménages demandent des prix élevés.

Le seuil d’acceptabilité se définit souvent au sein même des familles, puisque les grands-parents ou les parents vendent des logements que les enfants ne peuvent pas acheter.

C’est bien ce qu’on voit dans certaines régions particulièrement déséquilibrées : au Pays basque, en Corse, par exemple, où le problème est très souvent soulevé.

On peut aussi se demander : « Quel est le niveau de prix qui est compatible avec celui que les ménages peuvent supporter au regard de leurs revenus ? » On est surpris de constater que les prix sont très élevés, selon ce critère-là, en Ile-de-France, bien sûr, c’est ce à quoi on songe tout de suite, mais aussi dans le Limousin, en Franche-Comté, en Lorraine. Et les prix ne sont pas plus élevés dans ces régions, compte tenu des niveaux de revenus, qu’ils le sont en Ile-de-France, voire à Paris.

S’il y a un seuil d’acceptabilité, ce seuil doit être défini aussi bien pour les zones les plus convoitées que pour les espaces les moins attirants. Et ce seuil ne peut être apprécié que si l’on regarde ce que sont les possibilités d’accès au crédit qui sont ouvertes aux ménages.

On a l’habitude de dire que les prix ont augmentée de 140% depuis le début des années 1990 (lire le dossier du « Monde Economie » daté mardi 8 mars).

Mais dans le même temps, l’évolution des conditions de crédit a réduit de moitié l’effort qu’un ménage qui emprunte doit consentir. Donc le seuil d’acceptabilité, encore une fois, dépend de la manière dont le ménage va financer son acquisition immobilière.

Pour résumer, l’acceptabilité, c’est peut-être où, mais surtout comment le projet va être financé, et quel est le soutien, l’apport, que la famille fournit au candidat, surtout quand il est jeune comme vous l’êtes.

Laisser un commentaire