vidatI immo : 0783841526

Immobilier Poitiers

Avec une population d'environ 88 795 habitants au recensement de 2009, la ville de Poitiers concentre la plus grande partie des personnes vivant dans la région Poitou-Charentes et du département de la Vienne.Elle est l'une des localités françaises où le prix de l'immobilier n'est pas trop élevé si l'on tient compte de la moyenne nationale. De quoi se compose le patrimoine immobilier de cette ville qui possède une vieille tradition universitaire? De plus, ceux qui veulent découvrir cette commune doivent savoir quel est le prix moyen de location ou de vente des différents types de logements et son évolution.

Quelle est composition du patrimoine immobilier de Poitiers?

A Poitiers, il est possible de trouver une variété de logements. On peut citer entre autres les villas, les appartements, les maisons, les propriétés ou les duplex. Ces différents types d'immobilier sont disponibles aussi bien au centre-ville qu'en banlieue. Le nombre de pièces peut aller d'une pièce jusqu'à 11 pièces pour les villas ou les maisons. L'immobilier de cette partie de la France est constitué de logements neufs et anciens. Il on y trouve également des châteaux, des manoirs, des lofts, des moulins, des fermes et des hôtels particuliers.

A combien peut acheter, vendre ou loyer un bien immobilier dans la ville de Poitiers?

Le coût de l'immobilier à Poitiers est parmi les plus bas de la France. Ainsi, le prix d'achat du mètre carré des appartements est compris entre 1598 euros et 1797 euros. Pour une maison, il faut débourser entre 1567 et 1 736 euros. Les châteaux qui sont les biens immobiliers les plus onéreux dans cette partie de la Vienne, sont vendus à 2 332 €/m² en moyenne. Quant aux manoirs qui sont les moins coûteux, ils peuvent s'acquérir à 992 euros le mètre. Dans cette localité, les tarifs pratiqués peuvent varier selon la localisation ou le type de bien immobilier. De plus, contrairement à de nombreuses villes françaises, le prix de l'immobilier est moins élevé au centre-ville de Poitiers que dans les banlieues.