vidatI immo : 0783841526

L’immobilier neuf à Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt est une commune française, la ville la plus peuplée du  département des Hauts-de-Seine et la plus peuplée de toutes les communes franciliennes après Paris. Pôle économique majeur d’Île-de-France, Boulogne-Billancourta ccueillait en 2006 une douzaine de milliers d’entreprises, ce qui la place au rang de deuxième parc francilien après Paris. Bien que possédant en moyenne une des populations les plus aisées de la région parisienne, elle cultive un équilibre social entre les élégants hôtels particuliers situés dans le nord de la ville et les résidences modernes construites sur les anciennes zones industrielles de Billancourt, au sud.

Lors du recensement de 1999, Boulogne-Billancourt comptait 59 712 logements, dont 52 333 résidences principales (87,6 %), 1 172 résidences secondaires (2,0 %), 1 127 logements occasionnels (1,9 %) et 5 080 logements vacants (8,5 %). Ces taux sont très proches de la moyenne régionale qui est d’environ 88,7 % de résidences principales, 1,7 % de résidences secondaires, 1,5 % de logements occasionnels et 8,1 % de logements vacants.

Les prix de l’immobilier et la forte densification urbaine expliquent que la surface des résidences principales boulonnaises est en moyenne inférieure à celle des logements franciliens.

À Boulogne, le prix moyen de l’immobilier à la vente est, en juin 2008, de 6 364 euros/m2 pour les appartements et de 8 320 euros/m2 pour les maisons. C’est ainsi la cinquième ville française où le prix de vente au m2 est le plus élevé. Le prix moyen de l’immobilier à la location est, en juin 2008, de 22,71 euros/m2 par mois, ce qui fait de Boulogne-Billancourt la quatrième ville française où le prix de location au m2 est le plus élevé (derrière Neuilly, Levallois et Paris). Dans le nord, le secteur le plus prisé de la ville à vocation résidentielle, les prix atteignent très souvent ceux du 16e arrondissement mitoyen. La demande concernant l’immobilier de prestige porte essentiellement sur les maisons individuelles, les hôtels particuliers et les appartements avec terrasse, près des portes de Boulogne, du stade Roland Garros, du parc Edmond-de-Rothschild, dans l’avenue Robert Schuman, le boulevard d’Auteuil et dans les rues privées.

En revanche seule ville épargnée par la pénurie d’offres dans la région des Hautes-Seines, Boulogne-Billancourt et ses larges avenues bordées de commerces. Du fait notamment de la restructuration d’anciens terrains industriels, l’offre y est aujourd’hui satisfaisante. Et les possibilités d’acquisitions sont légion. Le prix moyen : 7 000€ le m2 pour un logement neuf.

À Boulogne-Billancourt un projet considérable va voir le jour pour dynamiser d’avantage la commune.

En effet les anciens terrains des usines Renault sont en pleine transformation. Sur ce site qui représente 10% du territoire de la ville, un nouveau quartier s’anime et poursuit son développement. Sur 74 hectares, c’est près de 1 000 000 m² de logements, équipements, bureaux et commerces qui sont déjà engagés ou seront développés d’ici 2018. A terme, il comptera plus de 12 000 habitants et 10 à 15 000 salariés.

Le quartier, dont l’aménagement a été confié à la SAEM Val de Seine Aménagement, s’inscrit dans la dynamique tertiaire de la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest, 3ème pôle d’affaires d’Ile-de-France. L’opération constitue l’un des plus importants pôles en émergence du Grand Paris. L’ambition architecturale et environnementale, la forte mixité fonctionnelle et sociale, la générosité des espaces verts, et la programmation culturelle d’excellence de l’île Seguin, contribuent à créer un lieu exceptionnel à l’ouest immédiat de Paris.

Laisser un commentaire