vidatI immo : 0783841526

Comment rentabiliser un bien immobilier

Il y a plusieurs avantages qu’on peut tirer du fait de posséder un bien immobilier ; il s’agit d’un bien durable qui peut être utilisé pendant plusieurs décennies. C’est aussi une propriété dont la valeur ne risque pas de diminuer drastiquement de manière rapide. Les propriétaires immobiliers peuvent décider de rentabiliser leur bien foncier en procédant de manières diverses. Si vous vous y prenez de manière convenable, vous pourrez tirer un profit intéressant d’une telle activité.

Trouver un bien immobilier rentable

Il n’est pas rare que l’acquisition d’un bien immobilier se fasse dans le but de le rentabiliser, mais ce ne sont pas tous les biens immobiliers qui peuvent rapporter gros. Tous les biens immobiliers ne se valent pas, et on peut prendre en compte divers paramètres pour indiquer si un bien en particulier vaut la peine qu’on y investisse ou non. En outre, un bien immobilier situé en plein centre-ville peut être une source intéressante de revenus pour vous, dans le cas où une société décide de le louer pour en faire leur local. Au contraire, il peut être difficile pour vous de trouver un locataire pour un bien mal situé, et dont le prix est trop élevé.
Pour le choix du bien immobilier à accueillir, le mieux est de faire appel aux services d’une agence immobilière. Celle-ci est généralement expérimentée dans son domaine, et dispose d’avance d’une liste de biens à proposer aux futurs acquéreurs. Ils pourront vous donner le choix entre plusieurs biens, selon ce que vous envisagerez d’en faire. Ils vous assisteront également dans les démarches fiscales à suivre concernant l’acquisition de bien immobilier, et vous débrieferont par rapports aux obligations et taxes qui vous seront imposées suite à votre prochain statut de propriétaire immobilier.

Investissement locatif : acheter pour louer

L’acquisition de bien immobilier est une pratique de plus en plus courante chez les particuliers, car les conditions qui favorisent cela sont actuellement effectives. Tout cela est rendu possible grâce aux mesures prises par le gouvernement en regard du secteur. Celui-ci, victime d’une importante baisse de dynamisme suite à la crise immobilière de 2008, a fait l’objet de décrets fiscaux divers, dont le Scellier, ou plus récemment le Pinel. Actuellement, on observe une démocratisation des investissements immobiliers, rendue possible non seulement par les dispositifs fiscaux, mais aussi par les banques qui sont devenues plus flexibles en ce qui concerne l’octroi de crédit aux particuliers. Ainsi, avec des entrées d’argent normales et un apport financier suffisant de votre part, vous pourrez recevoir une aide venant des banques pour votre projet immobilier.
Si vous envisagez d’acquérir un bien immobilier pour le louer par la suite, il faut procéder de manière méticuleuse. D’abord, évaluez si le bien que vous désirez pourra être rentable en tant que bien locatif. Les paramètres qui influent sur cela sont divers, dont l’emplacement géographique, la superficie totales, etc. Choisissez des biens immobiliers à proximité de grandes villes, dans lesquelles de nombreuses sociétés ont choisies d’installer leur siège, ou encore à proximité des universités. Louer des biens immobiliers à des étudiants vous assure de facilement trouver des locataires pour vos appartements, s’ils sont bien situés. Il ne faut toutefois pas s’attendre à garder les mêmes locataires pendant des décennies, car les étudiants ne passeront pas plus de quelques années au sein d’une université.

La location de bien immobilier à des particuliers

Il vous est possible de faire l’acquisition d’un bien immobilier pour le proposer à la location à des personnes qui cherchent à se loger dans une zone spécifique. Si vous disposez déjà d’un bien immobilier, vous pouvez également le louer si vous n’y demeurez pas. Plusieurs mesures assurent la législation de la location de bien immobilier, et il vous faudra faire un suivi des impôts qui vous incombent, comme celui des revenus fonciers.
Il vous est conseillé de bien faire attention en ce qui concerne le choix de vos locataires. En effet, il faut que ceux-ci aient une situation financière stable qui leur permettra de payer le loyer à temps. Autrement, vous risquez de devoir tout le temps les rappeler à l’ordre avant de recevoir le paiement mensuel.Lorsque vous faites la location d’un bien immobilier à une personne, vous êtes reliées à celle-ci par un contrat.
Dans celui-ci, vos obligations envers votre locataire et les siennes envers vous sont stipulées. En outre, il vous incombe la prise en charge des diverses soucis relatifs au bien immobilier, comme par exemple des pannes d’installation électrique. Quand à votre locataire, il doit entre autres fournir une caution dont la valeur est variable, qu’il pourra récupérer suivant certaines conditions.Il se peut que vous n’ayez pas affaire qu’à un seul locataire, et dans le cas d’une collocation, les conditions ne sont pas pareilles.

La location de bien immobilier à des professionnels

Les personnes qui sont actives dans des domaines professionnels spécifiques ont besoin de biens immobiliers pour diverses raisons. Cela peut être pour entreposer des marchandises, pour directement s’adonner à la vente de biens et services. Les couts de location d’un bien immobilier qu’on envisage de rentabiliser sont bien plus élevés que ceux des bâtiments et constructions destinées à la location. Vous pouvez faire la location d’un bien immobilier à des professionnels, cependant les conditions diffèrent de celles d’un locataire normal. Il faut savoir que ce ne sont pas tous les bâtiments et constructions qui conviennent pour un usage professionnel. Des critères comme la surface disponible et l’emplacement peuvent être décisifs dans la valeur potentielle d’un bien sur le marché locatif.
Les biens immobiliers situés en zone urbaine sont les plus courtisés par les professionnels, car ils y sont plus proches des personnes dont leurs biens et services sont la cible. Ainsi, cela peut revenir assez cher en loyer à un propriétaire de magasin si sa boutique est située en ville, toutefois l’endroit est généralement assez rentable pour compenser. Avant de décider de louer votre bien immobilier à un professionnel, vous devez vous assurer que ses activités lui permettront de payer à temps le loyer qu’il vous doit. L’investissement initial pour un bien immobilier situé en ville et destiné à être utilisé par un professionnel peut être important. En revanche, la durée d’amortissement de votre investissement sera de quelques années tout au plus.

L’achat de bien immobilier dans un but de revente

Une des opportunités qui se présentent aux personnes désireuses d’investir dans le domaine de l’immobilier est de faire l’achat de biens immobiliers pour en faire la revente par la suite. Un tel investissement peut être rentable suivant certaines conditions, et le type de bien dont vous faites l’acquisition. La manière la plus fréquente de procéder pour ce genre d’investissement est d’acquérir un bien immobilier en mauvais état, et procéder à sa rénovation. Une revente vous permettra de faire un bénéfice intéressant, une fois que le bien immobilier en question soit remis en état. Il ne faut pas perdre de vue que ce ne sont pas tous les biens immobiliers en mauvais état qui peuvent être rentables une fois rénovés.
Acheter un bien immobilier neuf pour le revendre dans le futur est également une manière de faire cela. Plusieurs critères doivent être pris en compte avant de faire l’acquisition d’un bien immobilier neuf dans un but de revente, dont le voisinage. Les biens récemment construits à proximité de villes en plein développement économiques ont de grandes chances de voir leur valeur augmenter dans les années qui viennent. Une manière d’acquérir un bien immobilier neuf à un prix intéressant est de faire l’acquisition d’un bien qui est en cours de construction. Généralement, il s’agit d’immeubles dont vous devrez partager la propriété avec d’autres personnes. Cependant, cela vous permettra de faire l’achat d’un bien intéressant à un prix raisonnable, avec la possibilité d’en faire la revente avec un profit à la clé.

Devenir propriétaire terrien et bâtir un bien immobilier

Sur le plan de l’immobilier, les mesures fiscales actuelles incitent à la construction de bâtiments neufs. Plutôt que d’acheter un bien immobilier déjà terminé, vous pouvez décider d’acheter un terrain, puis construire une maison par-dessus. L’emplacement du terrain, les dimensions de la maison sont parmi les facteurs qui vont influencer sur la valeur future du bien. La présence de divers éléments comme des panneaux solaires ou des installations qui peuvent en faire une maison écologique sont un plus. Au bout de plusieurs années, une maison qui présente des panneaux solaires bénéficie d’une plus-value qui s’ajoute à sa valeur initiale. Il en est de même pour les maisons qui utilisent l’énergie géothermique pour le chauffage.
La fiscalité spécifique à la vente de bien immobilier récemment bâti et mis en vente est évaluée en fonction de la plus-value réalisée par le vendeur. La construction bâtie dans un but de revente possède le statut de résidence secondaire ; on appelle ainsi tout bien immobilier appartenant à une personne, et dans laquelle celle-ci ne réside pas. La plus-value dégagée par la vente est imposable de taxes, qui peuvent varier selon l’ancienneté du bien en question. Dans le cas de figure où le bien immobilier demeure vacant pendant les 22 mois suivant le dernier jour de construction, vous n’êtes pas imposé de l’impôt sur la plus-value.

Joindre une SCPI ou Société Civile de Placements Immobiliers

Les SCPI ou Société Civile de Placements Immobiliers sont des groupements de personnes qui mettent des fonds financiers en commun pour faire l’acquisition de biens immobiliers et en faire la location. Ces groupements d’investisseurs ont beaucoup contribué à relancer le domaine de l’investissement immobilier. En effet, comme ils disposent de moyens financiers plus importants, il leur est possible d’initier de grands projets, comme la construction d’immeubles dans le but d’en faire la location. Les décisions en ce qui concerne les choix à faire sont prises en groupe, et les bénéfices sont partagés entre les divers membres de la SCPI. Il est possible pour un particulier de joindre une de ces sociétés, et pour cela, il lui suffit de faire l’acquisition de parts.
Il y a plusieurs manières de faire un investissement au sein d’une SCPI. La méthode traditionnelle est la pleine propriété, qui est assez simple : vous achetez un pourcentage des parts, et vous percevez les revenus qui y correspondent. La nue-propriété et l’usufruit sont deux manières complémentaires d’investir dans une SCPI. En gros, le nu-propriétaire fait l’acquisition des parts d’une SCPI avec une diminution de prix allant de 20 à 35%, mais ne pourra toucher les revenus qu’au bout d’une période spécifiée. A contrario, l’investisseur usufruit fait un bénéfice de 20 à 35% sur une revente de ses parts au nu-propriétaire, mais ne touchera ces bénéfices qu’à la fin de la période de démembrement.

Investir dans une maison écologique

La situation actuelle de l’environnement laisse penser qu’il y aura une hausse des prix de l’énergie au cours des années à venir. Dans cette optique, de plus en plus de maisons qui disposent de dispositifs écologiques sont bâties et mises en vente. En outre, la mise en place de panneaux solaires sur une maison peut vous faire bénéficier d’une plus-value intéressante après quelques années. Des conditions similaires sont effectives pour les maisons qui disposent d’éoliennes ou encore de système d’énergies géothermiques. La mise en place de moyens de collecter naturellement de l’énergie sur une maison est actuellement favorisée par le gouvernement. C’est par exemple le cas concernant les panneaux solaires, qui font l’objet d’une réduction fiscale qui s’étale sur plusieurs années.
Ce ne sont pas toutes les maisons qui peuvent accueillir des dispositifs thermiques, solaires ou éoliens. Concernant les panneaux solaires, il faut que vous soyez situé dans une zone assez ensoleillée tout le long de l’année, comme par exemple, dans le Sud de la France. Il faut prendre en compte la quantité de soleil reçue même en hiver, pour être sûr d’avoir des réserves suffisantes en continu. Les conditions pour la pose de systèmes géothermiques sont moins contraignantes. En effet, il vous est simplement requis de pouvoir creuser à une distance assez profonde pour pouvoir utiliser la chaleur de la terre pour le chauffage.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire