vidatI immo : 0783841526

Bordeaux : prix de l’immobilier

Bordeaux : prix de l’immobilier

Les prix de l’immobilier ont flambé dernièrement, mais de manière contrastée. En effet, une hausse de 3 à 10 % se profile à l’horizon selon chaque secteur. Les villes les plus sensibles sont bien sûr Paris intramuros et les grandes villes de Province comme Nantes, Lyon, Montpellier ou Bordeaux.

Il est clair que cette hausse continue du prix de l’immobilier risque de constituer un frein à la vente. Plusieurs autres facteurs pourront également intervenir et perturber le secteur de l’immobilier. La hausse des taux d’intérêt amorcée depuis peu, l’approche de la prochaine élection présidentielle ainsi que les réformes apportées à la fiscalité du patrimoine sont autant de paramètres qui peuvent agir sur la stabilité de ce secteur, voir le fragiliser.

L’année dernière, l’immobilier bordelais a pris 2,9 %, selon les derniers chiffres publiés par les Notaires d’Aquitaine. Il fallait compter 2 441 euros/m² pour un appartement ancien en ville – soit un prix de vente moyen de 143 500 euros. Les F2 ont eu particulièrement la cote, en représentant le plus fort pourcentage de transactions (32 %). Le prix moyen pour une maison était par ailleurs de 295 400 euros, alors que la moyenne en Gironde était de 216 500 euros. Des prix largement supérieurs en Aquitaine à la moyenne nationale, qui était de 184 800 euros.

Les prix dans l’ensemble de la Gironde ont suivi le mouvement haussier, en dépit d’un fort contraste selon les zones. L’immobilier bordelais a pris 2,9 % en 2010, selon les derniers chiffres publiés par les Notaires d’Aquitaine. Il fallait compter 2 441 euros/m² pour un appartement ancien en ville – soit un prix de vente moyen de 143 500 euros. Les F2 ont eu particulièrement la cote, en représentant le plus fort pourcentage de transactions (32 %). Le prix moyen pour une maison était par ailleurs de 295 400 euros, alors que la moyenne en Gironde était de 216 500 euros. Des prix largement supérieurs en Aquitaine à la moyenne nationale, qui était de 184 800 euros.

Laisser un commentaire