Une baisse des ventes en immobilier neuf

D’après le président de la Fédération des Promoteurs Immobilier FPI, la France connaît une nouvelle chute des ventes de logements neufs, -24% au premier trimestre de 2011 par rapport au trimestre correspondant de 2010. Toutes les régions sont touchées par ce phénomène, à l’exception notable de la Côte d’Azur (+12%).

Selon le président de la FPI, plusieurs raisons ont contribué  à cette baisse:

?la diminution de l’attractivité du dispositif pour les investisseurs achetant pour louer,

?le manque d’offres,

?le lent démarrage du Prêt à taux zéro (PTZ)+ dans le neuf,

?l’augmentation des prix des bâtiments basse consommation (BBC) ,

? la hausse des taux d’intérêt.

La principale raison de ce retournement de tendance réside dans la moindre appétence des investisseurs achetant pour louer, afin de bénéficier du « dispositif Scellier », qui a vu cette année son taux de réduction d’impôts baisser à 22% (contre 25%) pour les logements BBC et à 13% (contre 15%) pour ceux ne respectant pas cette norme.

Autre raison: la forte hausse des prix. La principale cause réside dans les surcoûts, nécessaires pour obtenir une baisse des consommations d’énergie, estimés entre 3,5% et 5% et la hausse des prix des terrains (1% ?? 1,5%), en raison de la pénurie foncière qui persiste. La forte hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers, 3,74% en avril contre le record (3,22%) depuis la dernière guerre, qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année, dissuade également de nombreux acheteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *