vidatI immo : 0783841526

Aides au logement: le bail puissance 3

En France, il devient de plus en plus compliqué de se loger sans débourser la moitié de son salaire. Pour remédier à cela, il existe depuis de nombreuses années la solution des HLM mais la demande ne cesse d’augmenter alors que les offres se font de plus en plus rares.

Pour accroître le nombre de logement bénéficiant d’un loyer modéré, la FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier) a décidée de mettre au point un nouveau type de bail portant le nom du « bail puissance 3 ». Ce bail est avant tout une aide au logement pour les ménages modestes mais il permet aussi aux propriétaires de bénéficier d’avantages fiscaux.

Dans un premier temps, le bailleur devra s’engager à louer son logement en appliquant le bail puissance 3. Sans son accord, l’Etat ne peut pas forcer un propriétaire à accepter ce type de bail. Si le propriétaire est d’accord, il devra alors louer son logement sur une durée minimale de neuf qui pourra être reconductible. De plus, le bail puissance 3 lui octroiera le droit de déduire fiscalement ses revenus fonciers sur une période de neuf ans.

Les locataires, quant à eux, paieront un loyer qui sera 50% moins onéreux que celui pratiqué sur le marché des logements privés. Par conséquent, les ménages verront leur pouvoir d’achat augmenter d’environ 20% ce qui leur permettra de souffler un peu et de mettre quelques économies de côté chaque mois.

Pour l’Etat, cette aide au logement permettra de réduire le déficit de logements sociaux mais aussi d’inciter les futurs acheteurs à investir dans l’immobilier ce qui créera de l’emploi dans le secteur du bâtiment. Grâce au bail puissance 3, les loyers modérés vont aussi concernés certains biens privés ce qui permettra à un grand nombre de ménage de se loger dignement sans payer un loyer trop élevé par rapport à leurs revenus.